mardi 24 novembre 2009

l'étoile d'Edgar Degas


L’Etoile, un nom faisant référence à la rêverie pour certains et à une boîte de nuit branchée pour d’autres. Pour Edgar Degas, l’Etoile est un ballet, un ballet qui se danse seule au milieu de la piste, avec pour seuls partenaires la grâce et la séduction du publique.


I/Présentation de l’œuvre

Titre : L'étoile (ou La danseuse sur scène).
Dimensions : 44 x 60 cm.
Peintre : Edgar Degas (Hilaire Germain Edgar de Gas), peintre impressionniste et sculpteur, né en 1834 et mort en 1917, fera ses études à l’Ecole des Beaux-arts
Type de peinture : Huile sur toile.
Année : 1876
Mouvement : Impressionniste
Exposition : Musée d’Orsay, Paris.

La petite histoire :


L’artiste était très intéressé par les danseuses, en tant que professionnelles, surtout au moment de leurs exercices, de leurs répétitions ou encore pendant qu’elles attendaient. C’est pour cela que cette toile est différente des autres.

II/Analyse technique de l’œuvre

Description : Placée au centre, seule, une danseuse est entourée par ses spectateurs. Dans le publique, disposé en cercle et debout, on distingue un homme et un petit groupe de danseuses le reste demeure très abstrait.


La composition : Au premier plan vient la soliste, puis autour d’elle se dessine un cercle vide et enfin un deuxième cercle représenté par le publique.


Les couleurs : Elles sont plutôt chaudes, sombres, où les touches d’ocre sont très présentes. Vêtue de blanc, la danseuse se démarque des autres par sa couleur, en effet, le publique a été peint avec un rouge orangé où seul un homme en noir et quelques danseuses d’un blanc moins prononcé que la soliste sont plus visibles.


Technique utilisée : Peinture à l’huile, un flou permanent qui est l’une des caractéristiques de l’Impressionnisme. L’unique personnage où un certain détail reste présent reste la ballerine.

La lumière : Elle provient du bas gauche du tableau et se reflète principalement sur la valseuse. Les seules zones d’ombre se trouvent au niveau des spectateurs, derrière la danseuse.


III/Interprétation de l’œuvre

Degas avait pour habitude de peindre les danseuses en dehors de leurs spectacles. Sur cette toile, on peut penser que l’artiste a voulu immortaliser un moment unique. La danseuse ici présente nous offre une arabesque où son équilibre est parfait. Sa grâce et sa technique sont perceptibles dès lors que notre regard se pose sur elle et le vide laissé autour d’elle doit être la conséquence d’une constante évolution de sa représentation. Etant donné la posture du publique que nous avons évoqué auparavant, le spectacle s’est peut être déroulé à l’improviste. La position circulaire de celui-ci montre que tout tourne autour du ballet. La danseuse représente un objet de divertissement, de fascination, de mystère.



Sophia Benferat



4 commentaires:

mahajeanne a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
mahajeanne a dit…

j'ai moi même du analyser cette peinture et voici ce dont je me souviens ^^ : ''La jeune femme se démarque de son groupe et semble admirés par les autres de par sa beauté, sa grâce et de sa prestation. Elle à les joues rouges de plaisir et semble épanouie, elle paraît véritablement dans son élément. La ballerine est définitivement le centre de l’attention et en est heureuse, s’exhibant sans gène. Cela dit, avec ces éléments je peux affirmer que le caractère expressif dominant est la sensualité. ''

charlotte a dit…

Ce n'est pas une peinture à l'huile. En effet, Degas abandonne la peinture à l'huile dans les années 1877 ; il utilise du pastel qui est moins fatiguant pour ses yeux.
Cette toile est du pastel sur monotype (le monotype étant une gravure unique, c'est une technique développée par Degas).

Alice Gaubour a dit…

je trouve votre commentaire sur ce tableau. je dois moi-même en faire un pour un travail scolaire et mon analyse se rapproche beaucoup de la votre