dimanche 3 octobre 2010

La Nuit Blanche 3, oui mais



C'est avec beaucoup d'excitation et d'envie que nous sommes allés à la Nuit Blanche 3. Il faut reconnaître que Metz a en quelques années changé de visage en matière d'art ... de nombreuses manifestations autour de l'art contemporain et Pompidou bien sûr ont donné un souffle nouveau à la ville. Ne boudons pas notre plaisir !
Cette année, la Nuit Blanche a subi quelques coupes budgétaires, crise oblige....mais tout n'est pas toujours une question d'argent. Le site dédié à la manifestation et le programme nous ont donné l'eau à la bouche !




Tout commença sous les meilleurs auspices quand nous sommes entrés dans l'Eglise St-Vincent : nous avons été cueillis par une vague rose et des bulles et surtout un bon concert du Chapelier Fou.....
dont voici un extrait :




video

Nous poursuivons notre quête de bulles par un film projeté dans une des salles du lycée Fabert...un Mac Do est englouti par les flots sous nos yeux......José Bové aurait adoré !


A quelques encablures, nous jetons un oeil à la piscine du Luxembourg, mauvais timing, la piscine est seulement éclairée en attendant des nageuses.
Sur l'île du Saulcy, une installation de photographies de l'U4 d'Uckange et une performance dansée...quelques pliages petits bateaux (de Stéphane Hab) et nous filons de cette île.


Une halte pour un Steinhof.....spécialité locale, s'il en est !


Photo Gilbert Garcin, Mister G, Au fil du temps

Et encore une grande vidéo dans la cour du Palais de Justice.....bof......à l'école des Beaux-Arts.....une vidéo......mais heureusement, Mister G (alias Gilbert Garcin) nous accueillait à l'Arsenal.... des photos montages NB ....un soupçon de surréalisme et de poésie à la Topor....vraiment très bien.

Photo Gilbert Garcin, Mister G, Le compte est bon

Puis, plus grand chose, encore des installations vidéos, du boum boum....au Rio, au fond du Jardin Fabert.....boum boum.....vidéo et reboum...

Pour autant, la Nuit Blanche ne doit pas devenir seulement une foire à la saucisse à la Techno sans parade.... Je crois que la NB3 a flirté avec la facilité et a négligé quelques arts tels que la peinture, la sculpture, le dessin..... J'aurais aimé voir plus d'artistes et moins de gens bourrés.....


Voilà pour la NB3, je suis un peu désolé d'être critique....quand la nuit messine s'anime enfin après des décennies de Rausching pépère....... Merci aux organisateurs en attendant mieux à la NB 4.....



JC Diedrich

Aucun commentaire: